Article No 109

 

On va voir aujourd’hui une donne remarquable où un champion a évité l’entame ‘automatique’ d’un As-Roi. Il s’agissait de Giorgio Belladonna, lors d’une donne jouée au championnat mondial de 1975.

 

Nord donneur, N-S vul.

 

 

                                    ª  A D 6 3

                                    ©  V 7 4 3 2

                                    ¨  D 9 4 2

                                    §  ¾

ª  4 2                                      ª  9 5

©  A D 8 6                              ©  10 9 5

¨  A R 7                                  ¨  V 5 3

§  R D 7 5                               §  8 6 4 3 2

                                    ª R V 10 8 7

                                    © R

                                    ¨  10 8 6

                                    §  A V 10 9

 

Ouest               Nord                Est                   Sud

Belladonna      Wolff               Garozzo           Hamman

                                    passe                passe                1ª                  

contre               surc.                 2§                   contre

passe                4ª                   (fin)

 

En première vue, le déclarant n’a que trois perdantes, un Cœur et deux Carreaux. L’entame évidente à Carreau serait la fin de la défense. Giorgio Belladonna a bien compris que son partenaire tenait une main blanche ou presque. Comme les adversaires avaient demandé la manche sans beaucoup de valeurs, il a entamé atout pour limiter les coupes au mort.

 

Hamman a gagné l’entame en main et est sorti avec le Roi de Cœur. Belladonna a gagné la levée et a trouvé le retour diabolique du… sept de Carreau ! Hamman avait ses doutes mais finalement il a joué petit du mort, en espérant qu’Ouest a joué sous son Valet. Est a produit son Valet précieux et la défense a pu faire trois levées de Carreaux pour une de chute.

 

A l’autre salle, au même contrat et avec la même entame, le déclarant italien a immédiatement joué Carreau à la deuxième levée vers sa Dame et a réussi son contrat quand Ouest a pris son As-Roi.

 

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2003 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu