Article No 118

 

Battre un contrat inchutable n’est pas facile, mais les défenseurs experts y arrivent parfois, comme dans la donne d’aujourd’hui où le célèbre Zia a réussi à faire chuter un chelem qui pourtant était sur table.

 

Est donneur

E-O vul.

 

            ª A 3 2

                        © A R 10 8 5 2

                                    ¨  D 4

                                    §  V 7

ª V 9                                      ª 7 6 4

© D 6                                      ©  7 4 3

¨ 10 8 5                                  ¨  V 7 3

§  A R 9 6 5 3                         § D 10 8 2

ª R D 10 8 5

© V 9

¨ A R 9 6 2

§ 4

 

Ouest               Nord                Est                   Sud

Zia                   Jassem             Robson            Tuszynski

                                                            passe                1ª

            passe                2©                   passe                2ª

            passe                4ª                   passe                5§

            passe                5©                   passe                6ª

            (fin)

 

La donne a été jouée lors d’une édition du tournoi Cap Gemini et les champions polonais ont demandé l’excellent chelem à 6ª.

 

Vu que les cartes sont amicalement placées, le chelem gagne facilement –sauf peut-être si  Zia se trouve en défense. Zia a entamé As de Trèfle et Roi de Trèfle coupé. Le déclarant a tiré le Roi de Pique et Zia sans hésiter a fourni le Valet comme s’il était sec! Maintenant le déclarant, qui avait besoin d’un partage 3-3 des Carreaux, a pensé qu’il pouvait gagner même avec les Carreaux 4-2: il a joué Carreau pour la Dame, Carreau pour l’As et petit Carreau coupé de l’As au mort. Puis il a joué un petit Pique du mort en insérant le ª8 de sa main, pour une finesse “affichée” contre le 9 d’ Est. Mais c’était Zia qui a produit cette carte en battant un chelem destiné à réussir!

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu