Article No 121

 

A l’esprit des semaines précédentes, on continue avec des donnes où le déclarant astucieux réussit à subtiliser des levées naturelles de la défense. Aujourd’hui nous allons voir comment gagner un chelem avec deux As dehors.

 

Est donneur, Nord-Sud vul.

 

 

            ª  R 8 2

            ©  A R D 7 6

                                    ¨  D 9

                                    §  R 9 4

ª  A 5 3                                  ª  D 9 6

©  V 8 5 4 2                            © 10 9 3

¨  V 10 8 5                            ¨  A 6 4 3

§ 10                                        § 8 6 3

ª V 10 7 4

©  ---

¨  R 7 2

§  A D V 7 5 2

 

Ouest               Nord                Est                   Sud     

                                    Nisar                                        Nishat

                                                            passe                1§

            passe                2©                   passe                3§

            passe                3ª                   passe                4ª

            passe                5§                   passe                6§

            (fin)

 

Les champions pakistanais sont arrivés à un chelem qui a un défaut qu’on qualifierait fatal, mais pour le déclarant, Nishat Abedi, ce n’était pas trop grave. Ouest a entamé son atout et Nishat a gagné au mort et joué Carreau vers son Roi. Est n’a pas mis son As, et le Roi de Sud a gagné. Maintenant le déclarant savait qu’Ouest a l’autre As, à Pique. Alors il a pressé le Valet de Pique, Ouest a joué petit, et Nishat a mis le Roi du mort! Puis trois Coeurs pour défausser tous les Piques, et Carreau.

 

Maintenant Est a plongé son As et a rejoué atout, mais Nishat a gagné en main et coupé son dernier Carreau avec le §9. A l’autre salle, Nord-Sud ont réussi à arrêter à 5SA quand ils ont constaté qu’ils manquaient deux As. Mais c’était trop haut: Pique pour l’As, Pique pour la Dame, As de Carreau et la défense a triomphé.

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu