Article No 123

 

Nous allons voir aujourd’hui un autre exemple de jeu brillant en défense qui n’a pas mené à un gain des points. La donne a été joué lors du championnat mondial de 1979.

 

 

Sud donneur, N-S vul.                         

 

                                                ª V 5 2

                                                © R D 4 3

                                                ¨ 8 7 4 2

                                                § R D

 

ª A                                                                 ª R D 10 9 6 4

© 10 6 5                                                          © 8

¨ A V 10 3                                                      ¨ R D 9 6 5

§ 9 6 4 3 2                                                      § 5

 

                                                ª 8 7 3

                                                © A V 9 7 2

                                                ¨ ---

                                                § A V 10 8 7

 

 

Ouest               Nord                Est                   Sud

Passell              Huang              Brachman         Kuo

                                                                        1©

passe                3©                   4ª                   contre

(fin)

 

En cherchant une coupe, Kuo a entamé sous son As, le ©9 comme signal de préférence pour les Carreaux, la plus chère des deux couleurs restantes. Message reçu par Huang qui a gagné la levée avec le Roi et a retourné le ¨2 pour la coupe, en suggérant une rentrée probable à Trèfle. En effet Kuo a coupé et a encore joué sous son autre As, un petit Trèfle pour le Roi de Huang. Ainsi il a reçu une deuxième coup, qui était le seul façon de battre 4ª.

 

Non seulement cette coopération défensive exemplaire n’a pas gagné de points, mais les Taiwanais ont même perdu… 15 imps ! A l’autre salle, Eddie Kantar avait demandé 5© en Sud et, grâce au blocage incroyable des Piques il a pu gagner son contrat contré avec une surlevée ! Comme c’est très souvent le cas, la témérité aux enchères c’est avéré beaucoup plus payante que la brillance au jeu de la carte.

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu