Article No 125

 

Le week-end passé les fanatiques du bridge ont eu la chance de pouvoir suivre la transmission par Internet de la phase finale des championnats par équipes d’Italie et de Pologne, deux grands pouvoirs du bridge européen et mondial. Comme toujours, la transmission a été faite par l’excellent site www.bridgebase.com. La donne d’aujourd’hui provient des demi-finales du championnat polonais.

 

Nord donneur, E-O vulnérables

 

                                    ª 10 3 2

                                    © A Q 6 3

                                    ¨ Q 7 5

                                    § A 5 2

 

ª J                                                      ª A 8 7 6

© R                                                     © 8

¨ A 9 6 4 3 2                                      ¨ R 10 8

§ R D V 10 7                                      § 9 8 6 4 3

 

                                    ª R D 9 5 4

                                    © V 10 9 7 5 4 2

                                    ¨ V

                                    § ---

 

Ouest               Nord                Est                   Sud

Narkiewicz       Zmudzinski       Bartkowski       Balicki

                        1§                   passe                1©

2SA                 3©                   5§                   5©

passe                passe                contre               (fin)

 

2SA montrait un bicolore mineur et par la suite les enchères se sont accélérées de manière explosive. Le contrat final de 5© évidemment chute, à cause de la coupe à Pique, alors théoriquement E-O auraient gagné de points, mais…’

 

Ouest a entamé son Valet de Pique pour l’As de son partenaire qui a réfléchi longuement et a retourné… petit Carreau. Ainsi la coupe défensive a disparu et le déclarant a pu gagner son contrat.

 

Quelles leçons peut-on tirer de cette catastrophe? D’abord, Est aurait mieux fait de rejouer le Roi de Carreau à la deuxième levée. Son partenaire lui aurait donné le compte et ainsi la coupe à Pique serait donnée. Et puis, qu’à l’autre salle la paire E-O a préféré «payer un prime d’assurance» en surenchérissant à 6§ -sans espoir de le faire, mais en préférant de donner 300 (moins deux contré) pour éviter le gros swing au cas ou 5© aurait gagné d’une manière ou autre.

 

 

 

 

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu