Article No 132

 

La donne d’aujourd’hui a été jouée lors de la sélection féminine américaine qui a été disputée fin mai et transmise via Internet à tout le monde grâce au site www.bridgebase.com.

 

Sud donneur, N-S vulnérables

 

                                    ª A V 9

                                    © R D 9 8 6

                                    ¨ 9 7 5

                                    § A 2

 

ª R D 10 6 5 3                                    ª 8 7 4

© 2                                                      © V 10 5 3

¨ 4                                                      ¨ D 6 3

§ 9 8 7 6 4                                          § R 5 3

 

                                    ª 2

                                    © A 7 4

                                    ¨ A R V 10 8 2

                                    § D V 10

 

Sud                  Ouest               Nord                Est

Levitina            Quinn               Kearse             Breed

1¨                   4ª                   contre               passe

5¨                   passe                6¨                   (fin)

 

Ouest, dont l’équipe était menée, a opté pour un barrage plutôt extrême, mais N-S ont balayé le barrage pour atteindre un chelem qui serait excellent avec des partages normaux mais à l’occurrence était plutôt précaire. Ouest a entamé le ©2, un singleton évident, pour le 8, le 10 et l’As de la déclarante et les commentateurs étaient de l’avis que la déclarante ne devinerait pas les atouts.

La déclarante, Irina Levitina, ancienne championne du monde en échecs avec l’Union Soviétique, mais actuellement championne du monde en bridge et citoyenne des Etats Unis, a montré qu’elle n’avait guère besoin de deviner les Carreaux. Elle a gagné l’entame, a tiré As et Roi d’atout en constatant le mauvais partage, puis : Pique pour la Dame d’Ouest et l’As du mort, Pique coupé en main, Cœur vers le mort, Pique coupé, Cœur vers le mort, Cœur coupé en main. Maintenant, elle a sorti à l’atout ! Est, qui était réduit à R-x-x à Trèfle était obligée de rendre les trois dernières levées au mort !

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu