Article No 146

 

La 12ème Olympiade de bridge va être jouée en Istanbul, en Turquie, à partir du 23 octobre. Il y aura participation luxembourgeoise, comme c’était d’ailleurs le cas dans les deux Olympiades précédentes. Grâce aux caprices du tirage au sort, notre équipe va commencer le championnat contre les deux pays les plus peuplés du monde : le premier match est contre l’Inde et la deuxième rencontre contre la Chine populaire ! En guise de rétrospective, nous allons voir la donne la plus explosive de l’Olympiade précédente, celle de Maastricht.

 

Ouest donneur, N-S vul.

 

            ª ---

© D V 8 7       

¨  V 3         

§ R D V 10 7 5 2   

 

ª A R D 10 4              ª 8 7

© 2                              © R 6 5 3       

¨ 10 6 5 2                   ¨ A R D 9 8 7 4    

§ 8 6 3                        § ---                      

ª V 9 6 5 3 2     

© A 10 9 4      

            ¨ ---     

            § A 9 4        

 

La magie des chicanes invalide la force des points ; ainsi, Nord - Sud peuvent faire 7§  grâce à l’impasse Cœur avec 19 points seulement ! Dans le plupart des tables, quand même, E-O ont gagné les enchères à Carreau, le plus souvent à 5¨ contrés, un contrat qui est très difficile à battre : il faut entame Pique coupé, retour Cœur et encore Pique. Même 6¨ gagne si la défense oublie de couper de Piques. Le plus gros swing a été enregistré lors de la rencontre entre l’Autriche et la Suisse. Les Autrichiens ont gagné 7§ contrés comme N-S en salle ouverte et 6¨ contrés (entame Trèfle) comme E-O en salle fermée.

L’addition de 2330+1090 points donne le swing énorme de 22 imps !

 

Les nôtres ont su tirer leur épingle du jeu : face aux libanais, Ellen Graewert et David Thompson en E-O ont volé les enchères à 5¨ pour marquer 420, tandis que Schaaper-Kloppenborg ont su trouver le grand chelem à Trèfle mais ils n’ont marqué que 300 car leurs adversaires ont fait la bonne sacrifice à 7¨.

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu