Article No 159

 

Quand la force des défenseurs est très majoritairement concentrée à une main seulement, la tâche du déclarant devient beaucoup plus facile. Nous allons voir aujourd’hui un exemple de ce principe, une donne jouée lors du finale Mixte Excellence du comité de Lorraine.

 

 

Ouest donneur, N-S vul.

 

                                                ª A 7 6 4

                                                © R 9 2

                                                ¨ 7 5 3

                                                § R 6 4

 

ª R V 9 8                                                                    ª 10 5 3 2

© D 3                                                                          © V 6 4

¨ D 8 6 2                                                                    ¨ 10 9

§ A D 10 9                                                                  § V 5 3

 

 

                                                ª D

                                                © A 10 8 7 5

                                                ¨ A R V 2

                                                § 8 7 2

 

Ouest               Nord                Est                   Sud

1¨                   passe                passe                1©

1ª                   2¨                   passe                2SA

passe                3©                   passe                4©

(fin)

 

2¨ montrait un fit à Cœur et 10-11 points d’honneurs, ce qui a incité Sud à demander la manche. Avec deux perdantes à Trèfle (on suppose l’As placé) et une à l’atout (sauf miracle), il faut ne pas perdre de levée à Carreau, ce qui paraît difficile.

 

Mais le pauvre Ouest, presque condamné de donner un pli à l’entame, a choisi d’entamer Carreau, gagné par le Valet, ce qui arrange un peu les choses. (Seule l’entame pas évidente à Trèfle ou un Roi de Pique introuvable ne perdent de levée!).

 

Le déclarant tire As et Roi d’atout et quand tous les deux défenseurs fournissent, il joue Trèfle pour le Roi, Carreau pour son As, Dame de Pique couvert par le Roi et l’As et Carreau du mort. Si Est coupe, elle coupe une perdante avec sa levée d’atout. Si elle défausse, le déclarant met le Roi et coupe son dernier Carreau au mort. Est peut surcouper, mais ce sera la dernière levée de la défense. Contrat fait.

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2004 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu