Article No 77

 

La donne d'aujourd'hui a été jouée par le champion néerlandais Enri Leufkens lors du championnat mondial de 1993, gagné justement par les Pays Bas. Il s'agit d'une donne de la demi-finale du championnat, contre l'équipe américaine.

 

Tous vul., Sud donneur

 

                                            ª R 9 7 5

                                            © V 10 8 6 3 2

                                            ¨ R

                                            § A 2

 

 

ª 6                                                                                ª D 8 4 3

© 5 4                                                                            © A R D 9

¨ V 8 5 4 2                                                                 ¨ 7 6

§ 10 9 7 6 5                                                                § R D 3

 

                                            ª A V 10 2

                                            © 7

                                            ¨ A D 10 9 3

                                            § V 8 4

 

Sud                      Ouest                  Nord                   Est        

Leufkens            L.Cohen             Westra                Berkowitz

1¨                       passe                   1©                       contre

1ª                       passe                   4ª                        passe

passe                   passe

 

Ouest entama le §10. Après le contre d'Est, le risque d'un partage 4-1 des atouts était très grand, alors Leufkens a opté pour un jeu de double coupe: il pris l'As et a joué le Roi de Carreau surpris par l'As! Il encaissa la Dame de Carreau défaussant son Trèfle perdant du mort et il coupa un Trèfle. Puis, il a joué le Valet de Coeur du mort. Berkowitz a gagné la levée en Est et a trouvé la meilleure ligne de défense, en jouant atout.

 

Mais le déclarant était en contrôle: il a laissé filer l'atout vers le 7 du mort, a coupé un Coeur avec le 10, il a coupé son dernier Trèfle au mort et puis encore un Coeur avec le Valet d'atout. Il a continué en coupant un Carreau avec le Roi et un Coeur avec l'As. Ainsi il a fait sept levées d'atout (dont six coupes) et trois levées dans les couleurs annexes.

 

Même un seul tour d'atout est fatal. Est va jouer un second tour en gagnant son Coeur et le déclarant va chuter au moins d'une levée. En fait, à l'autre table Est n'a pas parlé et le déclarant, ignorant du mauvais partage des Piques a chuté de deux levées!

 

Il est difficile de critiquer le contre d'Est, mais il a donné un renseignement crucial au déclarant. Et vous? Auriez-vous passé en Est?

 

 

 

 

Back to the Luxemburger Wort articles page


Back to Nikos Sarantakos' bridge page



© 2002-2003 Nikos Sarantakos
sarant@pt.lu